image les abysses
image les abysses

press to zoom
image les abysses
image les abysses

press to zoom
1/1

création 2020-2021

LES ABYSSES

de Davide Enia

traduction Olivier Favier

Aujourd’hui, un père et un fils regardent l’Histoire se dérouler sous leurs yeux, sur un rivage en
Italie dans l’immensité de la Méditerranée. Les Abysses est le récit de la fragilité de la vie et des choses, où l’expérience de la douleur collective rencontre celle, intime, du rapprochement entre deux êtres. Il en résulte une expérience humaine rendue dans toute sa complexité. Ce texte de théâtre récit est une décharge d’énergie et de courage.

"En septembre 2011, je découvrais lors d’une commande de mise en lecture dans le cadre d’Actoral
et de Face à Face, le texte Italie-Brésil 3à2 de Davide Enia. Solal Bouloudnine était l’acteur/
lecteur de cette aventure. Une rencontre. Je dis souvent que c’est le texte qui nous a choisi, car
rien ne nous prédisposait à monter ce texte, et encore moins à le jouer plus de 160 fois durant 6
ans. Ce fût une belle et grande aventure que nous avons arrêté à l’été 2018. Lorsqu’on a partagé
tant de choses ensemble, on se dit que le chemin à faire est encore devant nous, et Solal et moi-même, comédien et metteuse en scène, voulions continuer ensemble ce chemin.
Au mois d’octobre 2018, le traducteur d’Italie-Brésil 3à2, Olivier Favier, m’envoie le nouveau texte
de Davide accompagné de ce mot : "Davide vient de m’envoyer son dernier texte, L’Abisso, qu’il a
écrit sur les migrants et Lampedusa. Un texte relativement bref, vingt cinq pages -je te l’envoie en
italien pour te donner une idée- je l’ai parcouru et c’est fort, ça part de rencontres, d’échanges, je
pense que ça gratte bien."

Le texte n’étant pas encore traduit, je le lis dans sa langue d’origine (l’italien), qui n’est pas tout
à fait la mienne, mais un peu quand même. Et malgré la distance de la langue, je suis prise dans
la force de ce récit. Récit dans lequel Davide met des mots sur la complexité de l’humain dans ce
rapport aux migrants, à cette crise humanitaire qui se déroule sur les plages du Sud de l’Europe et
dans nos villes. Des bouts d’histoires qui racontent sans complaisance ces hommes et ces femmes
qui arrivent sur ces plages, ces «vies» venues trouver l’espoir d’une existence meilleure en Europe."

 

Alexandra Tobelaim

mise en scène : Alexandra Tobelaim

scénographie : Olivier Thomas

avec : Solal Bouloudnine et une musicienne

distribution en cours

partenaires en cours de recherche